Un liquide « fait maison » pour nettoyer son tapis de yoga

Un liquide pour nettoyer son tapis de yoga

Pour nettoyer mon tapis de yoga, j’ai testé trois moyens jusqu’à maintenant :

  • Un spray simple ne contenant que de l’eau.
  • Un liquide nettoyant Manduka, qui remplit bien sa fonction. Selon les arguments commerciaux, il désinfecte et nettoie mon tapis en profondeur. Je ne peux en juger, mais en tout cas, il laisse une sensation de propre et un parfum très agréable.
  • Un liquide nettoyant pour tapis de yoga « fait maison ».

C’est la recette de ce dernier que je vous propose aujourd’hui ! C’est très simple à réaliser. L’intérêt est de pouvoir en faire à volonté.

De nombreuses recettes sont en ligne : faites un détour par Pinterest par exemple ! Pour ma part, j’ai testé la recette proposée par Mind Body Green. Je vous conseille également le retour d’expérience d’Angela du site Oh She Glows qui est très complet. Mais les recettes sont très similaires d’un site à l’autre.

 

La recette du liquide nettoyant pour tapis de yoga

J’ai réutilisé mon ancien récipient Manduka dont la contenance est d’environ 25 cl. Nettoyant Tapis de Yoga

Mais tout autre contenant fera l’affaire, et il suffira d’adapter les quantités.

Pour remplir un flacon de 25cl, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 20 cl d’eau
  • 5 cl de vinaigre
  • 15 gouttes d’huile d’arbre à thé (environ 10 € à The Body Shop)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande (environ 13 €) ou d’un autre parfum

Pour me procurer les deux huiles, je suis allée à The Body Shop.
Muji en propose également.

Mélangez tous les ingrédients ensemble dans l’ordre indiqué, et versez le mélange dans le flacon. Et c’est tout !

Si je devais le refaire, j’utiliserais de l’eau déminéralisée à la place du vinaigre, car l’odeur est forte et persistante, … surtout à plat ventre, le nez dans le tapis !

 

A bientôt !

Publicités

J’ai participé au Mysore Challenge d’Ashtanga Yoga Paris

Ashtanga Yoga Paris

Quel beau défi proposé par Linda et Gérald ! Le principe était de venir régulièrement au studio Ashtanga Yoga Paris pendant le mois d’avril pour développer et ancrer sa pratique. Pour chaque séance, deux euros étaient reversés à l’association Connection Karma.

Le challenge tombait à pic ! Je pratique le yoga ashtanga dans mon coin, à la maison, où je suis parvenue à maintenir une discipline en pratiquant 3 à 4 fois par semaine. Mais le début de l’année de 2014 a été compliqué : au revoir motivation et bonnes résolutions, bonjour paresse ! Mon objectif avec ce challenge : pratiquer 4 fois par semaine au shala !

 

La pratique

Pour explorer chaque posture avec un intérêt renouvelé, j’ai choisi de porter mon attention sur des axes de travail. D’ailleurs, certains étaient proposés par Linda et Gérald aux travers de newsletters destinées à nous encourager. Par exemple, pour ma part, j’ai travaillé les axes suivants :

  • Semaine 1, la respiration : la respiration ujjayi, le son, la sensation de l’air qui passe dans les narines, …
  • Semaine 2, la gratitude : être reconnaissante pour ce que j’ai, ne pas désirer davantage, pratiquer avec un léger sourire aux lèvres
  • Semaine 3, pick up and jump back
    Linda et Gérald nous ont conseillé de visionner l’asana kitchen de David Garrigues. Je vous recommande également la vidéo de Paige Warthen ci-dessous. Elle permet de bien comprendre et visualiser ce basculement du poids du corps vers l’avant, similaire à la sensation ressentie lorsque l’on contrôle la descente pour poser le sommet du crâne dans Bhujapidasana. Je frôle le face plant à chaque tentative, mais Practice, Practice, Practice… et vous connaissez la suite !

  • Semaine 4, de nouveau la gratitude

 

Le bilan du Mysore ChallengeAshtanga Yoga Mysore Challenge

Je suis parvenue à pratiquer 4 à 5 fois par semaine en comptant les pratiques à la maison. Je suis ravie !

Pratiquer avec d’autres ashtangis donne le sentiment de faire partie d’une communauté. Même si n’avons pas vraiment l’occasion de nous parler, nous partageons ce moment ensemble. Quand Paris se réveille à peine, ces yogis saluent déjà le soleil.

Sans oublier les ajustements de Linda, qui permettent de corriger les alignements et explorer ses possibilités avec sécurité. Oui, pratiquer au shala, c’est chouette !

Je retiens également de ce challenge l’importance de se coucher à des heures raisonnables, ce qui est une vraie difficulté pour moi. Pourtant, c’est nécessaire pour maintenir un rythme pérenne dans sa pratique Mysore et pour ne pas se sentir fatiguée dans la journée. J’essaie également de prolonger le temps de relaxation en Savasana. Depuis peu, je l’étends à vingt minutes et commence déjà à en ressentir les bienfaits.

 

Avez-vous déjà participé à un tel challenge ? Que vous a-t-il apporté ? Que vous a-t-il appris ? 

 

 

Enchantée …

Finies les tergiversations. Je lance ce blog autour de deux centres d’intérêts : le yoga et la couture.

Les interactions entre les blogueurs et les communautés de lecteurs me fascinent ! J’aimerais à mon tour vous faire partager mon univers.

Côté Yoga :Yogaetcouture

Je pratique l’ashtanga. Pendant la pratique, j’observe, expérimente, sens et ressens. J’aime me dire qu’il est important de garder l’esprit du débutant pour rester ouvert, et arriver sur le tapis avec une curiosité toujours renouvelée.

Côté Couture :

J’ai plus que l’esprit du débutant : je suis complètement débutante ! J’ai réalisé quelques travaux que j’ai très peu portés. Et pourtant, l’intérêt est bel et bien là. Le blog sera, j’espère, l’occasion de progresser !

A très vite !

 

Crédit photos:
amyjirsa_yogini via Compfight, licensed under CC BY 2.0
funadium via Compfight, licensed under CC BY-NC-SA 2.0